Marchés

Présidentielles américaines : les impacts sur les marchés financiers

Le résultat des élections américaines est désormais connu. Donald Trump, républicain, l'emporte à une nette majorité selon les derniers comptages. Dans ce contexte politique majeur, il convient de savoir raison garder en analysant les faits. C'est pourquoi nous vous livrons une première analyse quant aux impacts de cet événement politique sur l'économie et les marchés. A la suite d'une campagne électorale faisant apparaître des candidats différents sur le style et opposés sur de nombreux sujets de fonds, les américains ont finalement opté pour une réponse alternative en élisant une personnalité républicaine à la Maison Blanche.

Rappel : cours des principaux indices en clôture du 8/11/2016
Indices Valeurs
S&P 500 2 139
Eurostoxx50 3 023
CAC 40 4 476
Dollar US 1,1046
US T Notes 10 ans 1,8244%

Quelles conséquences sur le plan macro-économique et pour les marchés financiers ?

Il est délicat de prévoir avec certitude l'impact d'un tel choix sur l'environnement économique actuel. Les propos parfois iconoclastes du candidat TRUMP, vantant les mérites d'un repli sur soi (hausse des tarifs douaniers), des changements significatifs dans la politique fiscale et un contrôle accru de l'immigration pourraient pousser les acteurs économiques à une relative réserve à court-terme. Celle-ci couplée à une baisse des marchés financiers serait de nature à impacter négativement l'économie à très court terme.

La croissance économique non remise en cause sur 2017

Mais ce "passage à vide" de l'activité ne devrait être que transitoire, et ne remettrait pas en cause la croissance structurelle de l'économie sur 2017. Plusieurs éléments sont mêmes de nature à soutenir le rythme des affaires des entreprises américaines : la baisse de l'impôt sur les sociétés, la faiblesse du dollar, les dépenses d'infrastructures facilitées par une majorité au Congrès (500 à 600 Mds $) et un nouvel ajournement dans la remontée des taux d'intérêt directeurs de la FED.

Sur la durée, il conviendra cependant d'être attentif à une probable hausse de l'inflation plus rapide que prévue et aux problématiques commerciales qui devraient se poser avec les principaux partenaires économiques des Etats-Unis dans l'hypothèse de nouvelles barrières douanières.

À l'image de ce qui a été vécu lors du résultat du référendum britannique du 23 juin dernier, les actifs à risques (actions, obligations à haut rendement) devraient être pénalisés dans l'immédiat. Il en sera de même pour le dollar. Seules les obligations d'état et l'or serviront de valeurs "refuges" dans un premier temps.

La personnalité atypique du nouveau président américain, pourtant considérée comme "pro business" devrait limiter les initiatives des investisseurs, dans l'attente d'éléments concrets sur sa manière de diriger le pays.

Des impacts passagers sur les marchés boursiers

Marchés financiers européens, mais surtout émergents, seront également impactés négativement par une victoire du clan républicain. Mais, comme cela a souvent été le cas lors des élections présidentielles précédentes (sauf crise exogène), les principales bourses financières pourraient se stabiliser après avoir "digéré" la nouvelle, puis repartir de l'avant. Il n'est donc pas exclu d'envisager des opportunités d'investissements si les indices devaient décaler sensiblement à la baisse au-delà d'une réaction logique de court terme.

En effet, c'est la croissance mondiale, non remise en cause à ce stade des événements, les cours du pétrole (globalement peu dépendants des élections américaines) et la reprise progressive de l'ensemble des économies qui vont guider le choix des investisseurs sur la durée.

Que pouvez-vous faire ?

Comme lors de chaque échéance électorale importante, les marchés s'affolent à l'annonce des résultats. Quels impacts sur votre épargne salariale ? Comment réagir ? Quelques conseils pratiques de notre service clients.

© 2016 - CIC Épargne Salariale

Achevé de rédiger par CM-CIC Asset Management le 9 novembre 2016 à 7h. Ce document a été produit à titre d'information seulement. Il ne constitue pas un conseil en investissement. CM-CIC Asset Management et son personnel ne sauraient être tenus responsables de toute décision prise ou non sur la base d'une information contenue dans ce document, ni de l'utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. Ce document ne peut pas être reproduit, distribué ou publié, en totalité ou en partie, sans l'autorisation préalable écrite de CM-CIC Asset Management. Les informations qui y sont contenues ont été puisées aux meilleures sources mais cette précaution n'exclut pas que des risques d'erreurs se soient glissés dans les chiffres indiqués ou les faits que cet article relate.