Dossier

Le PERCO à la conquête des PME

Publié le 05/2012

Catégorie : Retraite

Si 56% des salariés ont accès à un produit d'épargne salariale, ils ne sont plus que 17% dans les sociétés de moins de 50 salariés. Pourtant, ils sont 74% à plébisciter ces dispositifs. L'enjeu est de taille. Pour continuer à attirer les meilleurs profils et les fidéliser, les PME doivent intégrer ces dispositifs dans leur offre de rémunération.

Combattre les idées reçues

L'épargne salariale n'est pas réservée aux grandes entreprises. Les dispositifs comme le PEI ou le PERCOI sont les versions inter-entreprises du PEE et du PERCO. Ils permettent aux TPE et PME d'offrir facilement à leurs salariés l'accès à l'épargne salariale. Les TPE ont d'ailleurs très vite compris l'intérêt patrimonial du PERCOI.

Le chef d'entreprise conserve la maîtrise du niveau de son abondement. Il l'adapte chaque année en fonction des résultats de son entreprise et peut même le suspendre.

Vers un package de rémunération

En offrant des packages rémunération + participation et/ou intéressement + produits retraite par capitalisation, l'entreprise valorise son image sociale.

En effet, les grandes entreprises proposent de plus en plus une combinaison PEE + PERCO. Cette rémunération différée est attractive puisqu'elle est exonérée :

  • de charges sociales sur l'abondement (sauf forfait social pour les entreprises et CSG et CRDS pour les bénéficiaires)
  • de l'impôt sur le revenu pour l'abondement, la participation et l'intéressement si celui-ci est versé dans un PEE ou un PERCO.

Un maximum d'avantages fiscaux et sociaux pour les bénéficiaires

Le PERCO bénéficie de nombreux avantages fiscaux à la fois dans la phase d'épargne et lors de la sortie. C'est notamment le seul dispositif retraite qui permet de sortir en rente ou en capital.

Lors de la constitution de l'épargne, l'intéressement, la participation et l'abondement placés dans un PERCO ne sont soumis ni aux charges sociales ni à l'IRPP.

À la retraite, le bénéficiaire du PERCO peut :

  • soit récupérer son capital sans imposition sur les plus-values (hors CSG, CRDS et prélèvements sociaux complémentaires)
  • soit sortir en rente, il bénéficie alors de la fiscalité privilégiée des rentes à titre onéreux (abattement en fonction de l'âge)

Des offres différenciées

En fonction de la taille de l'entreprise, l'offre PERCO et PERCOI s'adapte. Le plus simple est de retrouver les mêmes fonds et supports financiers que dans le PEE, ce qui facilite la communication. Ces dispositifs proposent une gestion libre ou pilotée. Dans ce dernier cas, l'exposition au risque diminue au fur et à mesure que le bénéficiaire approche de l'âge de la retraite afin de sécuriser le capital constitué.