Pratique

Mariage : quel budget prévoir ?

Il ou elle a dit "Oui" ? Félicitations ! Mais combien coûte le "plus beau jour de votre vie" ? Pour se marier en France, le budget moyen est de 12.000 €. Dur retour à la réalité n'est ce pas ? C'est une moyenne certes, car tout dépend du niveau des prestations attendues. Sachez en tout cas que votre épargne salariale peut vous aider à financer votre mariage. En effet, le mariage constitue un motif de déblocage anticipé de votre épargne salariale. Faisons le tour des principaux postes de dépenses.

Ne sous estimez pas le budget !

Organiser un mariage peut revenir cher. C’est aussi une occasion rare de réunir ses proches, famille et amis, et de leur offrir une fête inoubliable qui vous ressemble. De nos jours, on se marie de plus en plus tard (et parfois plusieurs fois !) mais l’événement n’a rien perdu de son prestige. En aucun cas, il ne doit être improvisé et organisé au dernier moment. Certains lieux se réservent même plus d’un an à l’avance. Alors, combien ça coûte ? Tout dépend évidemment du nombre d’invités, de l’endroit choisi, des prestataires retenus etc. Néanmoins, on estime qu’il vous faudra débourser environ 12.000 € en moyenne, un montant qui a tendance à être sous-estimé dans le budget initial.

Une location de salle se chiffre en moyenne autour de 1.500 € mais là encore, tout dépend de vos attentes. Se marier à la campagne ou dans une petite ville coûte beaucoup moins cher qu’à Paris ! Concernant le traiteur et les boissons, il faudra compter environ 80 € par invité (jusqu’à 150 € si vous souhaitez offrir une prestation haut-de-gamme). La robe de mariée est aussi un poste de dépense conséquent comme la location des costumes pour les mariés et les témoins, l’envoi des faire-part, la location de la sono, le recours à un DJ, à un photographe etc.

Si vous souhaitez faire baisser le prix de votre mariage, évitez de préférence de vous marier un samedi, jour le plus demandé pour les réservations de salles, et limitez bien entendu le nombre d’invités. Celui-ci a reculé au fil des ans et un mariage compte aujourd’hui 80 convives en moyenne. Comme les Français ont tendance à se marier plus tard, une fois insérés dans la vie active, ils financent majoritairement eux-mêmes le coût de la noce et sont sans doute plus regardants sur la liste des invités.

Enfin, si l’organisation d’un tel événement vous paraît trop compliquée à gérer, n’hésitez pas à faire appel à un « wedding planner ». Une solution pratique, qui a un coût (au moins 2.000 €), mais qui pourra vous décharger de bien des soucis. Le « wedding planner » organisera pour vous, selon vos recommandations et dans les moindres détails, le déroulé de ce jour particulier qui doit rester un moment inoubliable. Certains proposent même des prestations complémentaires : animations, comédien, etc. De quoi rester concentré sur l'essentiel : vous !

Profitez de votre épargne salariale

Alors certes, vous ne pouvez pas disposer de votre épargne salariale avant le mariage, car le fait générateur est justement la date du mariage. Mais vous pouvez l'inclure dans votre budget. Dans le cas d'un mariage (ou d'un PACS), seules les sommes détenues dans un Plan d'Épargne Entreprise (PEE, PEI ou PEG) peuvent être débloquées. Si vous avez une épargne détenue dans un PERCO, PERCOI (Plan d'épargne pour la retraite collectif), le mariage ou le PACS ne sont pas considérés comme des motifs valides de déblocage.

Il vous faudra fournir au choix :

  • L'extrait de l'acte de mariage
  • Ou la copie du livret de famille mis à jour.

Notez que le seul mariage religieux n'est pas pris en compte en matière d'épargne salariale et que toutes les formalités précédant la date de célébration ou de signature du PACS ne peuvent faire l'objet d'un retrait. De plus, la demande doit être présentée dans un délai de 6 mois à compter de la date du mariage et ne concerne que l'épargne en compte avant cette date.

Besoin de financement avant le mariage : pensez à Avance sur Épargne Salariale

Si vous avez besoin d'un financement avant la date de votre mariage, sachez que vous pouvez demander une Avance sur Épargne Salariale. C'est un crédit In Fine qui vous permet d'obtenir jusqu'à 80% de votre épargne salariale. Vous ne payez que les intérêts pendant toute la durée du prêt et le capital lors du remboursement, à l'échéance ou par anticipation (si vous débloquez votre épargne par exemple). Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez Avance sur Épargne Salariale