Dossier

Retraite : faciliter la liquidation de vos droits

Publié le 10/12/2015

Catégorie : Retraite

Tout au long de votre carrière professionnelle, vous recevez des relevés qui vous permettent de suivre la constitution de votre retraite complémentaire. Il n'est donc jamais trop tôt pour constituer un dossier qui s'alimentera au fil du temps et facilitera, le jour venu, la liquidation de votre retraite.

Tout au long de votre vie professionnelle

Les régimes complémentaires vous remettent régulièrement des relevés de points. Par exemple, ARRCO ou AGIRC vous transmettent chaque année l'évolution de votre compte de points. Ces documents sont à conserver précieusement.

À votre départ de l'entreprise, le total des points est multiplié par la valeur du point, afin de calculer le montant annuel de votre retraite complémentaire.

Dès 35 ans, le Relevé de Situation Individuelle (RSI)

Ce document vous fournit l'ensemble des informations sur votre situation : liste des régimes de base et complémentaires auxquels vous avez cotisés, rémunérations, durées de cotisation, périodes ou évènements particuliers. Il vous est adressé automatiquement dès 35 ans, puis tous les cinq ans par les caisses auxquelles vous avez cotisé.

Vous pouvez aussi le demander vous-même à tout moment, dans la limite d'une fois tous les deux ans.

Conseil : assurez-vous que vos jobs d’été et stages rémunérés y figurent bien.

Dès 55 ans, l'Estimation Indicative Globale (EIG)

En plus des informations figurant sur le RSI, l'EIG vous fournit une évaluation du montant total de votre retraite de base et complémentaire à différents âges possibles : âge du départ au plus tôt, puis chaque année, de l'âge légal jusqu'à l'âge du taux plein.

Elle vous est adressée pour la première fois à 55 ans, puis tous les 5 ans.

Entre 55 et 58 ans

La plupart des organismes de retraite procèdent à des opérations dites de "pré-liquidation". Pour cela, ils vous contactent afin de préparer votre dossier retraite. Il vous est alors adressé votre relevé de carrière. Ce document est important, car il retrace votre activité :

  • Rémunérations
  • Trimestres validés
  • Trimestres assimilés (maladie, invalidité, accident du travail, chômage...) qui peuvent être pris en compte sous certaines conditions.

Le montant de votre future retraite sera déterminé à partir des éléments figurant sur ce document.

Entre 24 et 18 mois avant votre départ en retraite

Prenez le temps de tout vérifier avant de liquider vos droits : relevés de carrière, RSI, EIG.

Votre carrière est variée ? Plusieurs métiers et statuts différents ? Mieux vaut entamer tôt la préparation de la liquidation de vos droits. Vous pourrez ainsi signaler aux organismes concernés les anomalies ou oublis éventuels.

Si vous êtes à moins de deux ans de la retraite et que vous n'avez pas encore été contacté ou si vous souhaitez anticiper cette démarche, vous pouvez demander à chacun de vos organismes de retraite de vous fournir gratuitement un relevé de carrière.

Comment être paré pour votre départ à la retraite ?

Pour vous permettre d’avoir un dossier complet, il faut donc conserver :

  • vos bulletins de salaire : en effet, on ne valide un trimestre que grâce à sa rémunération et non pas en travaillant 3 mois. Pensez aussi à vos petits boulots d’été,
  • vos relevés de carrière tous régimes : vérifiez régulièrement vos relevés et pensez à intervenir auprès des caisses à chaque erreur ou oubli constaté,
  • vos attestations pôle emploi : pour vous permettre, si nécessaire, de valider les trimestres correspondants.