Dossier

Épargne Salariale : description des grandes familles de fonds

Publié le 19/05/2015

Catégorie : Finance

Vous souhaitez optimiser vos placements actuels ou venez de recevoir votre prime d'intéressement et/ou de participation ? En fonction de vos projets comment bien l'investir ? Découvrez quelques éléments de réponse au travers de cette présentation des différentes familles de Fonds Commun de Placement Entreprise (FCPE). Rendement potentiel, exposition au risque, ... L'essentiel pour démarrer du bon pied avec l'épargne salariale.

Transcription de la vidéo

Vous disposez déjà aujourd’hui d’une épargne salariale ou souhaitez investir vos primes d’intéressement, de participation et votre abondement, si vous en bénéficiez, sans que ces sommes soient soumises à l’impôt sur le revenu.

Quelle est la manière la plus appropriée de gérer cette épargne défiscalisée, en fonction de vos projets ?

L’objectif peut être pour vous de vous constituer une épargne de précaution, un peu comparable à un livret, dont vous pourrez disposer dans 5 ans, ou dans le cadre de nombreuses possibilités de déblocages, comme par exemple votre mariage ou la naissance de votre 3e enfant.

Votre objectif peut également être de préparer un projet immobilier, à travers l’acquisition de votre résidence principale ou l’agrandissement de celle que vous possédez déjà. Dans ce cas, un peu comme un Plan Épargne Logement, votre épargne salariale vous permettra de vous constituer un apport personnel et concrétiser votre projet.

Ou enfin, comme notamment lors de la souscription d’une assurance vie, vous souhaitez préparer votre retraite.

Nous venons d’évoquer là 3 projets à court, moyen ou long terme.

Les fonds que nous vous proposons pour gérer votre épargne salariale répondent à ces objectifs, qui se situent sur une échelle de temps différente. Ils sont adaptés à chacun de vos projets. Et vous pouvez tout à fait répartir vos versements sur un ou plusieurs de ces fonds, évitant ainsi de mettre tous vos œufs dans le même panier. L’organisation de la répartition des différents fonds constitue ce que l’on appelle une allocation d’actifs.

Nous allons donc comparer ensemble les avantages et inconvénients des grandes familles de fonds que sont les monétaires, les obligataires, les actions et les fonds diversifiés.

L'allocation d'actifs de votre plan d'épargne salariale n'est pas immuable. Vous pouvez réorganiser votre portefeuille à tout moment. Sachez que vous pouvez investir dans des fonds monétaires, des fonds obligations, des fonds actions et des fonds diversifiés.

Les fonds monétaires sont investis en emprunts d’Etat ou d’entreprises de courte durée et de bonne qualité (ou notation). Le risque est donc faible mais le rendement l’est aussi actuellement. Les taux réels, peuvent même être négatifs. Ce type de placement a pour objet de sécuriser ou garder disponible une partie du capital, notamment en vue d’un déblocage des fonds à court terme.

Les fonds obligations sont eux aussi investis en emprunts d’Etat ou d’entreprises, mais de plus longue durée... 3 à 10 ans en général. Là encore, la prise de risque est modérée. Néanmoins, le rendement dépend de l’évolution des taux d’intérêt. Par conséquent, si les taux montent, la valeur de votre investissement diminue. Et il ne faut pas non plus oublier que les taux réels peuvent être négatifs. L’objectif des fonds obligations est donc de placer des liquidités à moyen terme en minimisant la prise de risque.

Passons maintenant aux fonds actions. Comme leur nom l’indique, ils sont investis en actions d’entreprises cotées, avec des orientations géographiques ou sectorielles. De plus, la sélection des valeurs intègre des critères extra-financiers : environnementaux, sociaux et sociétaux et de gouvernance. Quoi qu’il en soit, l’objectif est vraiment la recherche de performance sur la durée. Mais attention, ce type de placement est très volatil, notamment aujourd’hui, et comporte une prise de risque importante. Il est donc essentiel de prendre en compte l’horizon de vos projets, sachant que la durée de placement recommandée est à long terme, c’est à dire supérieure à 5 ans.

Enfin, regardons les fonds diversifiés, une solution intéressante qui intègre du monétaire, des obligations et des actions, dans des proportions qui varient selon le risque que vous souhaitez attribuer à votre portefeuille. A titre d’exemple, un fonds diversifié tempéré comporte une part faible d’actions. La majorité de votre capital sera investie en monétaire et en obligations. A l’inverse, un fonds diversifié dynamique comportera environ 60 à 70 % d’actions et le reste seulement en monétaire et obligations. Il existe autant de fonds diversifiés que de niveaux de risque que vous souhaitez accepter. Dans tous les cas, vous confiez à un spécialiste la diversification de votre épargne. Placement d’une durée de moyen terme, il correspond à vos objectifs et vos besoins.

Vous voilà mieux informé et j’espère que ceci vous aidera à optimiser la gestion de votre épargne salariale et l’adapter à vos projets et leurs échéances. N’oubliez pas que nos Conseillers restent également à votre disposition. Leur numéro figure sur vos relevés.

Il vous reste maintenant à suivre et gérer cette épargne de manière dynamique à travers des arbitrages et, pourquoi pas, des alertes sur l’évolution des cours, que vous aurez vous-même positionnées. Notre site internet, ainsi que nos applications pour téléphones mobiles, sont là pour vous y aider.