Gestion financière

Point sur la situation des marchés et des FCPE au 27/03/2020 par Credit Mutuel Asset Management

Il y a maintenant plus de deux mois que l’épidémie de Covid-19 a commencé d’attirer l’attention du monde entier. Le mois de Mars a été marqué par une extension des cas faisant de l’Europe le centre de la pandémie avant que les USA ne soient maintenant dans une dynamique particulièrement préoccupante. A cette problématique sanitaire s’ajoute une chute sans précédent des cours du pétrole (-58 % depuis le début de l’année / le baril de brent sous les 28 $).

Les différentes mesures annoncées par les banques centrales et les politiques budgétaires des autorités ont eu pour effet de limiter la dynamique de baisse des marchés.

Coté gestion diversifiée :

La grille d’allocation actuelle est prudente depuis mi-janvier 2020. Par rapport aux différentes fourchettes d’exposition des fonds diversifiés, notre positionnement était relativement peu agressif, notamment en anticipation d’un possible retour de la volatilité sur les marchés.

Dans ce contexte, l’ensemble des fonds de la gamme diversifiée (profilé, flexible et multi-stratégies) a amorti la chute des marchés. Notre approche stratégique fonctionnant sur la décorrélation des classes d’actifs et la diversification, prend tout son sens dans les périodes agitées.

  • Sur la valeur liquidative du 25 mars, CM-CIC STRATEGIE FLEXIGESTION PATRIMOINE résiste, avec une baisse de moins de 10,61 % depuis le début de l’année. Les fonds profilés oscillent eux selon leurs expositions aux actions et aux produits de taux entre -7,73 % (CM-CIC STRATEGIE TEMPERE INTERNATIONAL) et -20,46 % (CM-CIC STRATEGIE DYNAMIQUE INTERNATIONAL), à mettre en perspective de baisses supérieures à 23 %* des indices CAC 40 ou Euro Stoxx 50®.

* Au 25 mars 2020, le CAC 40 est en recul de 24 % et l’Euro Stoxx 50® en recul de 23,96 %.

Sur les marchés actions :

Les interventions des banques centrales et les politiques budgétaires mises en place ont été très positives pour endiguer la baisse des marchés taux et actions. Cela a pour conséquence un apaisement au niveau des volatilités qui restent cependant très tendues. En effet, seul un espoir de sortie de la pandémie est l’élément clef pour retrouver tous les repères habituels.

Dans ce contexte, les entreprises multiplient les communications. Tous les éléments nécessaires à l’information des investisseurs sont en place (à l’exception des reports d’assemblées générales et les annulations de dividendes intermédiaires). Les gérants actions sont ainsi bien armés pour le suivi des sociétés cotées.

Par ailleurs, sur les secteurs sensibles, comme le pétrole ou l’automobile, des ajustements ont été réalisés à partir des éléments financiers, des prévisions, et des révisions de ces sociétés.

Les gérants ont mis en œuvre des arbitrages de stock picking ciblés en privilégiant des valeurs de qualité aux bilans solides. Les portefeuilles sont concentrés sur les choix essentiels et les expositions sont réalisées avec régularité en fonction des opportunités et de l’évolution des informations.
Le potentiel par titre reste globalement important sur la base des chiffres actuels mais nous les abordons avec prudence.

Les performances des fonds actions sont négatives depuis le début d’année, cependant par catégorie, la régularité du stock picking nous permet de conserver une légère avance sur les indices associés, même si nous devons rester prudents compte tenu de la très forte volatilité des marchés.

  • Le FCPE CM-CIC PERSPECTIVE ACTIONS EUROPE a subi la contreperformance des marchés actions (-20,28 %), même s’il surperforme légèrement son univers de grandes valeurs. Les FCPE CM-CIC PERSPECTIVE OR ET MAT et CM-CIC PERSPECTIVE IMMO reculent respectivement 15,76 % et 25,70 %. Malgré le caractère souvent plus volatile des marchés émergents, le FCPE CM-CIC PERSPECTIVE PAYS EMERGENTS abandonne 18,35 %.

Sur les marchés obligataires :

Depuis une dizaine de jours, les principales banques centrales ont pris des mesures fortes pour assurer la liquidité sur les marchés financiers et le financement des économies. Parallèlement, les Etats ont mis en place des initiatives budgétaires ambitieuses afin de soutenir l’activité, protéger les entreprises, le pouvoir d’achat des ménages et ainsi créer les conditions nécessaires à la reprise économique, une fois que la pandémie sera enrayée. Les taux longs sont restés relativement stables dans ce contexte, le taux allemand à 10 ans s’établissant actuellement autour de -0,36 %.

En Europe, les annonces de la BCE ont permis un dégonflement des primes de risques périphériques en fin de semaine dernière et ont permis une accalmie dans l’écartement des primes de risques des émetteurs privés. Dans ce contexte, plusieurs émetteurs privés (tant corporates que financiers) ont émis des emprunts obligataires cette semaine. Ces emprunts ont été bien absorbés dans le marché, avec une forte demande de la part des investisseurs obligataires. Nous conservons globalement nos positions. Néanmoins nous avons participé à quelques émissions sur le marché primaire et avons investi sur des signatures crédit de belle qualité pour profiter des primes d’émission intéressantes.

  • La pression sur les taux induits par le plan de relance de la BCE impacte les FCPE obligataires. CM-CIC PERSPECTIVE OBLI CT A, CM-CIC PERSPECTIVE OBLI MT A, CM-CIC PERSPECTIVE OBLI LT A abandonnent entre 1,51 % et 3,38 %, en lien avec la sensibilité de leurs portefeuilles respectifs.

Achevé de rédiger par Crédit Mutuel Asset Management le 27 mars 2020

© 2020 - CIC Épargne Salariale

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Investir dans un fonds peut présenter des risques, l’investisseur peut ne pas récupérer les sommes investies. Les DICI (Document d’Information Clé pour l’Investisseur), les processus de gestion et les prospectus des fonds cités sont disponibles sur le site internet creditmutuel-am.eu et peuvent être communiqués sur simple demande. Les informations contenues dans le présent document sont fournies à titre indicatif, ne valent que pour le moment où elles ont été données et ne constituent ni des conseils juridiques et fiscaux, ni une sollicitation ou recommandation à l'investissement. Les fonds évoqués ne peuvent être ni vendus, ni conseillés à l’achat, ni transférés, par quelque moyen que ce soit, aux États-Unis d’Amérique (y compris ses territoires et possessions), ni bénéficier directement ou indirectement à toutes « US Person », y compris toutes personnes, physiques ou morales, résidantes ou établies aux États-Unis.
Toute reproduction de ce document est formellement interdite, sauf autorisation de Crédit Mutuel Asset Management.

L’indice Euro Stoxx 50®, ainsi que ses marques déposées, sont la propriété intellectuelle de STOXX Limited®, Zurich, Suisse(« STOXX® »), Deutsche Börse Group ou de leurs concédants, et sont utilisés sous licence. STOXX®, le Groupe Deutsche Börse ou leurs concédants, partenaires de recherches ou fournisseurs de données ne font la promotion, ne distribuent, ni ne soutiennent en aucune façon les fonds de Crédit Mutuel Asset Management, et ne fournissent aucune garantie, et déclinent à ce titre toute responsabilité (du fait d’une négligence ou autre), quant à toute erreur, omission ou interruption générale ou spécifique affectant l’indice ou ses données.