Placements

Fonds actions : l'atout majeur de votre épargne salariale

Nombreuses sont les idées reçues sur le fait d’investir son épargne salariale en actions : c’est trop risqué, beaucoup trop complexe, très coûteux et peu rentable... Pas forcément, on vous explique pourquoi. L’important est de ne pas perdre de vue vos objectifs, votre profil d’investisseur et la durée de placement souhaitée. Si vous souhaitez placer votre épargne salariale sur le moyen ou le long terme (5 ans ou plus), tout en profitant d’un rendement plus efficace que d’autres classes d’actifs, les actions peuvent être la solution. Vous connaissez sans doute l’expression « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ? C’est valable aussi pour votre épargne salariale. Voici quelques pistes pour envisager sereinement l’approche des fonds actions.

Prendre des risques pour un meilleur rendement sur la durée

Au risque de vous décevoir, il n’existe pas de placement performant sans risque. Plus un actif est risqué, plus il proposera un meilleur rendement. Et c’est là tout l’enjeu des fonds actions.

Contrairement aux rendements faibles, voire négatifs, des fonds monétaires et obligataires, ceux des fonds actions sont nettement supérieurs aux autres types d’investissements sur la durée. Si certains d’entre vous redoutent d’investir en actions, sûrement à cause de la volatilité des marchés, d’autres y trouvent grandement leurs intérêts ! Et souvent ce sont ceux qui voient à plus long terme.

En effet, même si les cours des entreprises cotées peuvent varier considérablement d’un mois sur l’autre, les actions sont gagnantes sur une longue période. Non seulement, vous pourrez profiter, à long terme, de l’augmentation potentielle des cours lors de la revente de vos parts, mais vous aurez aussi bénéficié des distributions de dividendes accordées aux actionnaires.

Puisque la peur n’évite pas le danger, nous vous conseillons d’investir à votre rythme, petit à petit, vers ce type de fonds afin de jauger le rapport risques/performances. Commencez par de petites sommes, essayez plusieurs fonds et mesurez la rentabilité dans le temps.

Diversifiez votre portefeuille pour lisser les risques

Pour investir votre épargne salariale sur les marchés actions, rien de plus simple. Nous vous laissons le choix entre plusieurs fonds : actions monde, actions européennes, actions françaises, PME-ETI, etc... De cette manière, vous pourrez souscrire à différentes parts de fonds investies sur les marchés actions mais dans des secteurs géographiques ou sectoriels différents.

Vous l’avez compris, le plus important est de diversifier vos placements pour que vos avoirs ne se retrouvent pas tous sur la même zone géographique. En effet, les actions européennes et américaines n’évoluent par exemple pas toujours de façon synchronisée.

Ce qu’il faut retenir : plus votre portefeuille sera diversifié, plus vous augmenterez vos chances d’atteindre la performance envisagée pour vos placements.

Si la règle d’or est de diversifier son portefeuille, quels sont les autres fonds dans lesquels un rendement performant est possible ?

L’actionnariat salarié, devenez associé de votre entreprise via un FCPE dédié.

Que vous soyez salarié d'un groupe coté ou non coté, vous avez peut-être la possibilité d’investir une partie de votre épargne salariale dans ses actions via un FCPE dédié. Vous devenez ainsi associé de votre entreprise et, cerise sur le gâteau, elle peut aussi vous faire bénéficier d’un abondement lors de la souscription ! Par ailleurs, lors d'opérations spécifiques, comme l'augmentation de capital réservée aux salariés, le prix d’achat de l’action, lors de la souscription, peut être inférieur à sa valeur réelle. Des avantages non négligeables lorsque vous décidez d’investir sur le marché des actions. Et une performance boostée à la souscription.

Les fonds solidaires et ISR, donnez du sens à votre épargne salariale.

Vous aimeriez donner du sens à votre épargne salariale ? C’est possible grâce aux fonds ISR et solidaires. Mais, c’est quoi la différence ?

Au sein de votre plan d’épargne salariale, vous avez généralement la possibilité de souscrire des parts d'un ou plusieurs un fonds labellisés ISR. Les fonds sont sélectionnés pour leur qualité mais aussi selon des valeurs réputées plus vertueuses et respectueuses des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

Quant aux fonds solidaires, ils s’attachent davantage à l’activité d’une entreprise et consacrent jusqu’à 10% de leurs encours au financement d’entités de l’économie sociale et solidaire. Les entreprises ou associations sélectionnées produisent des biens ou des services à forte utilité sociale et/ou environnementale. La recherche du profit n’est pas leur objectif premier. Tel que l'exige la réglementation, votre dispositif d'épargne salariale propose au moins un fonds solidaire.

C’est l’occasion d’investir dans des fonds davantage soucieux de l’environnement ! Vous combinez ainsi, éthique et performances.

Les fonds diversifiés, le « must » de la flexibilité.

Vous envisagez maximiser la performance de vos placements ? Avec les fonds diversifiés, vous investissez vos primes dans divers fonds. En effet, ils ont l’avantage de combiner différents supports d’investissement (monétaire, obligations, actions). De cette manière, vous profitez des tendances d’investissement de chaque actif ; certaines périodes sont propices à l’investissement en actions, d’autres plus favorables aux obligations ou aux fonds monétaires. Une solution idéale si vous souhaitez tirer parti de toutes les classes d’actifs ! Et la bonne nouvelle, c’est que c’est le gérant du fonds qui se charge de rééquilibrer les investissements.

Et si ça « krach » ?

C’est la hantise de tous les investisseurs, le redouté et redoutable Krach boursier. Les risques existent et il ne faut pas les occulter. Mais là encore, gardons la tête froide et revenons aux fondamentaux :

  • Une perte n’est effective qu’à la vente de vos actifs. Si vous ne vendez pas, vous ne concrétisez pas vos pertes..
  • Les périodes de krach sont limitées dans le temps.
  • Si vous avez adapté vos investissements à vos projets et votre horizon de placement, vous ne devriez pas être pris de court.

Notez également que les fonds actions ont tous une durée de placement conseillée supérieure à 5 ans. Si vous envisagez d’utiliser votre épargne salariale à une échéance plus courte, il est peut-être temps de revoir votre portefeuille et de vous orienter vers des fonds moins volatils.

Investissez régulièrement et soyez patients

L’importance est de répartir ses investissements et d’investir régulièrement, à votre rythme, sur le long terme. Gardez bien à l’esprit ces deux aspects, cela vous permettra de réduire l’impact des fluctuations boursières de vos placements et ainsi de profiter des meilleures perspectives de valorisation à long terme.

Investir en actions représente un risque du fait de la volatilité des marchés mais peut s’avérer être très porteur sur le long terme grâce à des rendements nettement supérieurs aux autres classes d’actifs.

Alors, quelles sont les clés de la réussite pour être sûr d’obtenir des rendements performants ? On ne pourra jamais prédire les fluctuations des marchés actions. Osez placer vos primes sur cette classe d’actif, au moins en partie, suivez votre épargne, arbitrez vos placements, investissez régulièrement et surtout soyez patients.

Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement.
CIC Épargne Salariale ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

© 2021 - CIC Épargne Salariale